Pain d'épice le rois de la forêt

Pain d'épice le rois de la forêt

Photo signée,numerotée. Peinture sur corp+Photo La Série "Pain d'épice 40cmx50cm

5 coups de cœur |

5 coups de technique

Artiste : Guénolée | Voir ses œuvres | photo | Visite : 1765 | Prix : 120 euros € (en vente)

"Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'artiste est interdite"

Commentaires

Otoot

Merci pour vos commentaires chaleureux. Je viens de me ballader dans votre galerie. Photographe est un vrai métier avec ses règles, ses contraintes, et sa folie . Vous le faites très bien. Bravo

Jean Luc L.

L'important n'est pas, ici, la photographie ou le travail d'un photographe ... mais bien ce QUE LE CORPS DEVIENT !!! un vrai travail de plasticien !

Otoot

Pas tout à fait d'accord avec Jean Luc L. Le devenir du corps c'est l'objectif, la photo c'est le média choisi pour atteindre son objectif de plasticien. Si l'artiste ne sait pas utiliser sa palette d'outil, il n'est pas plasticien, il reste un bricolo du dimanche. Dans le cas présent, il est clair que l'auteur ne fait pas une jolie photo pour faire jolie...mais utilise sont talent de photographe pour s'exprimer et passer les clés de son oeuvre à ses regardants. La photo a ici toute son importance. Il ne faut pas confondre l'objectif final et les moyens que l'on se donne pour y arriver. Ici l'objectif est atteint en raison de la très grande maîtrise de son outil. Comme dit quelqu'un que j'aime beaucoup, sans technique, un don n'est rien q'une sale manie. L'art de l'image c'est comme la musique. Pas d'émotion, pas de communication, pas de provocation, sans une grande connaissance et une grande pratique des moyens utilisés. Cordialement, OToot

Jean Luc L.

Pas tout à fait d'accord avec otoot ! Ce qui est intéressant dans un travail plastique c'est d'essayer de comprendre l'intention de l'artiste (tout en sachant que toute "lecture" est subjective, que le travail exposé devient autonome et s'inscrit dans un ensemble de réalisations déjà connues du regardeur !). Je ne nie pas l'importance de la technique mais on peut parfaitement maîtriser une technique et faire un travail "sans intérêt" . On ne peut pas séparer l'intention (ce que tu appelles l'objectif final) et les moyens mis en oeuvre dans la lecture d'une réalisation plastique ! C'est l'osmose des deux qui amène à la "jubilation" . Cordialement, Jean Luc

Guénolée

Hey vous battez pas !! Bonjour à tous les 2 et merci pour vos points de vus sincères et intéressants. Comme il s'agit de mon travail je vais peut être pouvoir vous répondre. Est un travail de plasticien? Oui Est un travail de photographe? Oui Est un travail des 2 disciplines réunies? Oui Donc un travail de peinture réalisé sur un support vivant (un corp) , un travail de mise en scène et de photographe (qui a pour pour réaliser une image parlante de ce corp peint). Le resultat que vous voyez là s'appelle: Tableau vivant. Une fois que le corp es peins, l'image es la finalité (mais cette finalité ne peu pas exister sans toutes les autres étapes). Voilà ! A très bientôt Bonne journée a vous 2 et encore merci Créativement Guénolée

Otoot

Comme j'aime bien le débat en toute cordialité. J'ai envie de rajouter deux remarques: 1: heureusement que la maitrise d'une bonne technique n'est pas égale à un travail d'intérêt. Là je suis complètement d'accord avec Jean luc L 2: La force d'un travail et la transmission d'une émotion quelque elle soit dépentent du contexte (ici une galerie virtuelle sur internet)dans lequel la transmission se fait. Et dans ce cas comme c'est la photo qui transmet le message, la photo devient primordiale. Mon propos serait certainement différent si le même travail était présenté dans le cadre d'une performance, d'un concert ou d'une expo avec le modèle. Si l'enregistrement d'un concert de Pink Floyd est mauvais, leur travail est indéchiffrable. Sinon,je rassure Guénolée, il n'est pas question de se battre mais de débattre d'un aspect important de l'acte de créer...et ce n'est pas tous les jours sur internet qu'on peut le faire sur internet. Je dois rajouter que j'aime bien la galerie de Jean Luc L, mais là n'est pas le propos. Cordialement

Jean Luc L.

Après avoir lu les propos de Guénolée, j'allais écrire : se battre non ! débattre oui ! Je vois que nous sommes parfaitement sur la même longueur d'onde avec Otoot ! Petite remarque : nous sommes en effet sur une galerie virtuelle et tous les travaux présentés sont des reproductions photographiques ! La photographie de Guénoléé a ceci de spécifique, elle n'est pas simplement une reproduction d'un travail plastique, elle est l'aboutissement d'un cheminement de création . Et tu comprends, Otoot, (je me permets le tutoiement!) ma réaction; un tel cheminement ne peut étre réduit à l'analyse d'une photographie aussi bonne soit-elle ! Amicalement

Otoot

On va peut-être finir par être en accord avec Jean Luc L. En tout cas merci Guénolée de nous accueillir dans ta galerie. Pour reprendre ce débat, bien sur que le travail de Guénolée comme tous les plasticien ne se réduit pas à une reproduction en deux dimensions. Et heureusement pour elle sinon son travail n'aurait plus aucun sens. La seule solution est d'aller voir son travail dans son milieu naturel. En attendant que nous reste'il ? une représentation de ce qu'elle fait et qui est forcement réductrice dans ce cas là. Dis nous Guénolée; Quand et ou nous pouvons voir ton boulot ? en tout cas je suis très content d'avoir pu échanger avec vous JL et G. De temps en temps, ça aide à construire sa propre démarche. A bientôt pour d'autres oeuvres et peut être d'autres débats. C'est promis, on ira chez quelqu'un d'autre.

Jean Luc L.

Je voudrais aussi remercier Guénolée (c'est ton travail qui a amené cet échange!) Que serait l'art s'il n'était pas lieu de questionnements donc de débats . Merci à toi Otoot !

Guénolée

Ben c'est moi qui vous remercie a tous les deux! cet échange entre vous a été vraiment très enrichissant pour moi même si je n'ai pas trop été présente désolée (je suis occuppée a préparer une exposition de peinture je n'ai donc pas beaucoup de temp pour échanger sur ce forum et je le regrette). Au bout du compte nous sommes d'accord tous les 3. Quand à ma création perso oui il y a autant d'investissement pour moi dans tous les domaines, que ce soit la peinture sur corp (un support vivant avec tout ce que celà comporte c'est passionnant pour un peintre) , que ce soit l'échange que je peu avoir avec mes modèles (des moments toujours très forts et riches), que ce soit la mise en scène, la recherche du décors, l'attitude du modèle , que ce soit la photo: l'étape finale mais qui es très importante pour moi car c'est elle qui laisse des traces de ce travail, de cette aventure, et ce sont mes images qui vont raconter une histoire et que je vais exposer(je ne fais pas de performance de body-painting le but de mon travail es de réunir mes deux disciplines et de réaliser avec une création personelle que j'appelle :"tableau vivant". Cette photo fait partie d'une série "Pain d'Epice". En tirages et toutes réunies , elles rendent certainement mieux que sur un écran c'est certain et la démarche dans ce contexte d'expo est peut etre plus évidente a comprendre en voyant toutes les images ensembles. Otto, il n'y a pas de souci, celà ne me derange pas du tout que vous veniez echanger sur mes photos bien au contraire c'est un grand honneur pour moi! Quand j'aurais un petit moment, je viendrais échanger sur vos travaux à tous les 2 c'est promis. En attendant encore merci à tous les deux pour vos commentaires judicieux et vos reflexions poussées, fines et inteligentes, passez un bon week end et très belle création !! Recevez toutes mes couleurs Chaleureusement Guénolée

Ajouter un commentaire