Madamalgame

Madamalgame

Acrylique 33*40 nov.2020 La peinture a aussi ses horreurs et j' apporte ici ma contribution en appui d' un texte horrible ci-dessous .C' est là l' expression d' un individu de moins en moins normal au bord de la folie humaine, un individu qui exècre le monde finalement pour ce qu' il est .

3 coups de cœur |

2 coups de technique

Artiste : GHYVES | Voir ses œuvres | peinture | Visite : 79

"Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'artiste est interdite"

Commentaires

GHYVES

Madamalgame vit de noir et de blanc Se soucie peu des multiples nuances Prête oreille aux funestes malveillants Qui exècrent et rejettent les différences. Madamalgame colporte ses horreurs Comme autant de sources de délivrances Paranoïaque, prisonnière de ses peurs Sourde aux vérités et connaissances. Madamalgame est à l’affut des faits Elle part de rien pour arriver à tout. Il n’y a pas de causes, que des effets. Vivent les moutons à côté des loups. Madamalgame est gardienne du bien. Elle les connait tous, les faiseurs du mal. Ce sont toujours les mêmes, ils ne font qu’un. Ils ne vivent pas comme elle qui est normale. Madamalgame crie, fulmine et condamne Est seule juge sensée à décider. Pas de défense, le jugement est insane. Et il y a foule de condamnés. Madamalgame aime les bien-pensants De l’ordre et de la dure répression. Les autres ne sont que des malfaisants Soutiens des truands et des délinquants. Madamalgame est sensible aux rumeurs Qui conforte ses mauvaises idées. Ils sont nombreux qui veulent son malheur. Il faut d’urgence les éliminer. Madamalgame veut partir à la chasse Contre ceux qui ressemblent à la meute D’une autre apparence que celle de la masse Elle attend la répression d’une émeute. Madamalgame est juste une aveuglée Sensible à une solution finale Indifférente à l’émotivité Inconsciente des proches horreurs bestiales. Madamalgame a oublié l’Histoire Des âmes bannies pour leur seule apparence, Des massacres qu’on ne voulait pas voir, Se justifiant par sa propre ignorance. Les amalgames alimentent les armes, Les murs, les prisons, la torture, le sang. Bientôt Madame, elles couleront vos larmes Sur vos certitudes et aveuglements Sur le corps de vos enfants gisants.

Melchior

l'ignorance fait des ravages en ce monde duel... très bon partage bien illustré !

Ajouter un commentaire