Le lion OUPA

Le lion OUPA

Huile sur toile (73x60 cm: Format 20F) Le lion... Sugéré (ou pas) à voir (ou pas) un petit amusement personnel sans prétention sur fond de respect de la nature, révolte contre les animaux (sauvages ou pas) mis en cage ou éradiqués du fait de la main mise de l'homme sur la nature. Laquelle un jour se révoltera de manière beaucoup plus rapide et expéditive (ou pas) j'en ai bien peur.

10 coups de cœur |

5 coups de technique

Artiste : Yannfig. | Voir ses œuvres | peinture | Visite : 107

"Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'artiste est interdite"

Commentaires

eliart

Je ne vois pas le lion,mais un labrador qui tire la langue.Bravo!@

BaByPoEt

Et moi je vois un ours polaire sur l'immaculée banquise grise devenue... Et bientôt disparue. Kiffffffff & Kiss et bonne journée Yannfig.

Yannfig.

Merci pour vos commentaires. Le grand plaisir du peintre lorsqu'il suggére plus que lorsqu'il montre c'est que chacun "reçoit" l'image que son cerveau lui renvoie. Et c'est toujours cette image qui est la bonne qui est SA vérité, celle qui lui appartient. J'aime bien l'idée de l'ours polaire sur l'immaculée banquise grise devenue... Et bientôt disparue. Car celà me parle particulièrement tout autant que celà m'inquiète réellement... Bonne journée à vous tous également.

C.C.

Bonjour Yannfig, je viens de découvrir ta galerie, j'aime particulièrement le songe de Leila, bon WE à toi

C.C.

Bonsoir Yannfig, merci pour ta visite et pour ton commentaire sur ma galerie, amicalement

BaByPoEt

J'ai bien fait de revenir, parce que j'y vois davantage. A ce propos cette galerie on line, ce n'est pas de sa faute, c'est inhérent à la société dans laquelle nous vivons mais je trouve navrant qu'on consomme l'art comme un produit de consommation courant jetable après usage. L'œuvre défile aujourd'hui, chacun la regarde et y met son commentaire ou pas et elle termine au fond de la galerie de l'artiste aux oubliettes; la société du zapping qui s'attache plus au superficiel qu'à la profondeur. Donc désormais la banquise c'est sûr a bien fondu puisque du constat qu'une tribu d'africains tourne autour de l'ours en une sorte de danse macabre. Les inuits non habitués aux fortes chaleurs du réchauffement climatique sont morts et les africains fuyant leur continent devenu braise incandescente sont remontés vers le nord.

Yannfig.

Merci encore pour la gentillesse de vos commentaires.

Ajouter un commentaire