Cothy'Art

Visites : 17677

Engrenage

Engrenage

Engrenage. Acrylique, toile carton 30 x 24 cm. Sans cesse le progrès, roue au double engrenage, fait marcher quelque chose en écrasant quelqu’un. (Victor Hugo) https://www.artpal.com/cothy-art1

63 coups de cœur |

51 coups de technique

Artiste : Cothy'Art | Voir ses œuvres | peinture | Visite : 102

"Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'artiste est interdite"

Commentaires

co gcia

Un très bel engrenage. Espérons qu'il ne soit pas trop "grippé". Un grand bravo pour ce superbe rendu. Bisou à vous, Thierry, et belle journée.

marie-cé

Superbe travail sur ces vieux rouages sans doute à l'abandon, et dont vous avez su voir une certaine esthétique dans sa "carapace" de rouille. Bravo Thierry, bonne journée.

Cothy'Art

Bonjour, Corinne. Merci pour votre chaleureux et motivant compliment. Grippé...! certainement comme mes genoux :) Je vous souhaite une agréable journée. Bisous

Cothy'Art

Bonjour, Marie-Cé Merci pour votre soutien et votre compliment généreux. Effectivement, la rouille et les objets industriels, m’inspirent beaucoup, aussi bien esthétiquement que par les traces d’un passé récent, laisser à l’abandon ou plus personne ne s’y intéresse, l’Ehpad de l’industrie :) . Je vous souhaite une agréable journée. Amicalement,

C.M.Gay

Une très belle toile, Cothy, sans nulle doute, mais terrible ... l'engrenage, c'est aussi ne pas pouvoir bien souvent faire machine arrière ... ce rouage est impitoyable .. en tous les cas, ton oeuvre est particulièrement réussie ! Tu as un talent indéniable .. merci à toi.

Fichdek

Moins comique que votre période "clowns". Moins bucolique que votre période "bois". Cette période plutôt "rouille" est certainement très intéressante. Trouver l'esthétique et nous la transmettre dans ce genre de sujet est un tour de force. Bravo Cothy.

michou87

Waouh, pas déçue par votre nouvelle oeuvre, franchement c'est bluffant, on croirait une photographie tellement c'est hyper réaliste, bravo Thierry, vous êtes "The Champion" , bisous!

Phil Daydé

Ho la la Thierry..! C'est superbe! Il n'y a pas d'autre mot, et puis cette citation tellement vraie à mon sens ne fait que rajouter un côté tragique à ta peinture..! Un grand bravo! ... ainsi qu'aux toiles précédentes que je n'avais pas vues!!

jilas

que dire, Thierry ,si ce n’est que j’aime les nuances d'ocres, j’ai impression de sentir la rouille et le soleil de plomb, mais ton œuvre ,elle!! vaut de l'or A+

jean paul lozach

BEL ENGRENAGE .pour moi c;est different...il me faut au moins 10 essais repetitfs pour poster un commentaire!!je dois tout recommencer à chaque fois. c;est harassant!!alors je fais court .BRAVO THIERRY !!!

Cothy'Art

Bonjour, Claire. Merci pour le compliment chaleureux et réaliste. Effectivement, être dans l’engrenage des tourments sans possibilités de s’y extraire. Agréable journée. Amicalement,

aminou

Bonjour Thierry, j'adore la citation du grand Hugo, oui sa citation veut dire, que attention à la machine et à son progrès avancé par la folie créative de l'Homme, sinon, cette machine détruira ou écrasera son créateur audacieux, bravo pour l'oeuvre, les couleurs sont réussies parfaitement, bon weekend.

Cothy'Art

Bonjour, Fichdek. Merci pour votre compliment motivant et généreux. Travail intéressant et varié la rouille, me semble-t-il est l’image du temps qui passe, déposant la corrosion sur toutes matières, décompositions des atomes, que j’essaye de reproduire modestement. Agréable journée. Amicalement,

Cothy'Art

Bonjour, Michèle. Merci pour votre compliment touchant et motivant, très apprécié. L’expression, champion à mon égard est peut-être excessive :) je vous souhaite une excellente journée. Bisous !

Cothy'Art

Bonjour, Phil. Merci pour ton avalanche de compliment. Ton œil critique me remplit d’enthousiaste, la révélation tragique de cette représentation est très bien décrite. Merci encore. Je te souhaite une excellente journée. Amicalement

Cothy'Art

Bonjour, Jilas. Merci chaleureusement pour ton compliment, nuancé de plomb et d’or aux teintes de rouille :) un vrai plaisir de te lire. Je te souhaite une excellente journée. Amicalement,

Cothy'Art

Bonjour, Jean-Paul. Merci doublement pour ton compliment généreux, sachant les difficultés de connexion que tu rencontres. Oui, très pénible quand la fluidité de connexion est inexistante. Je te souhaite une belle journée. Amicalement

Cothy'Art

Bonjour, Aminou. Merci pour votre compliment gracieux et généreux. Oui, Hugo grand homme dans tous les sens du mot. Machines qui écrasent les hommes, remplacent les hommes, les questions de demain et d’aujourd’hui déjà. Je vous souhaite une excellente journée. Amicalement,

Gigi.8

8/11 - Bonsoir Thierry. "Engrenage" ... Cette magnifique œuvre aux couleurs de la rouille, peut-être le témoin de la désindustrialisation, me fait penser à la chanson : "Les Mains D'or" de Bernard LAVILLIERS ---- "Un grand soleil noir tourne sur la vallée - Cheminées muettes - portails verrouillés - Wagons immobiles - tours abandonnées - Plus de flamme orange dans le ciel mouillé --- On dirait - la nuit - de vieux châteaux forts - Bouffés par les ronces - le gel et la mort - Un grand vent glacial fait grincer les dents - Monstre de métal qui va dérivant --- J'voudrais travailler encore - travailler encore - Forger l'acier rouge avec mes mains d'or ... " ---- Je vous souhaite une excellente soirée. Bons baisers. Amitiés Gilberte

styloyne2

cette peinture est tout un symbole sur le progrès comme le dit très justement Hugo !! et vous l'avez très bien exprimé dans cette peinture aux couleurs et contrastes superbes ! bravo Thierry :) bon samedi :)

AVE

bonjour, Thierry. en voyant ton chef d' oeuvre, je ne peux m'empêcher de penser à Charlie Chaplin dans les Temps Modernes. Un certain Taylor, au débur du XX° siècle, appela ça le progrès et convainquit un 1° industriel (Henry Ford) de suivre ses vues.... tous les autres allaient très rapidement suivre...

Cothy'Art

Bonjour, Gilberte. Merci infiniment pour votre compliment élogieux et pertinent. Comme vous le dites si justement aux couleurs de la rouille, témoin de la désindustrialisation, j'ajoute du temps qui passe. Chanson en hommage aux sidérurgistes de la vallée de la Fensch en Moselle. Je vous souhaite Gilberte un agréable dimanche. Bises. Mes amitiés.

Cothy'Art

Bonjour, Nadine. Merci pour votre compliment et votre soutien chaleureux. le progrès, la désindustrialisation, le temps qui passe, j'y vois un mélange de toutes ses désignations. Je vous souhaite un excellent dimanche. Amicalement,

Cothy'Art

Bonjour, Antoine. Merci pour ton compliment élogieux et chaleureux, trop généreux ... à mon avis :) Tu as raison le fameux Frederick Winslow Taylor,(1856-1915) promoteur de l'organisation scientifique du travail, une source d'inspiration pour beaucoup dans le monde de l'entreprise. Je te souhaite un agréable dimanche. Amicalement,

pascal riou

Magnifique rendu de cette friche industrielle, on ne peut pas dire que "ça baigne dans l'huile". Après Hugo, Lavilliers, Chaplin, Taylor je me référerai à Maxime Le Forestier dans sa chanson "La rouille": " ...Elle teinte bien les feuilles d'automne, elle vient à bout des fusils cachés, elle rongerait les grilles oubliées, dans les prisons s'il n'y avait personne..." Très poétique finalement les friches industrielles! Bravo pour cette superbe toile!

Cothy'Art

Bonjour, Pascal. Merci pour le compliment gracieux et pertinent comme toujours. Je ressens, les friches industrielles comme un spleen, une mélancolie poétique. Excellente journée Pascal. Amicalement,

ARIBAMBEL

L'engrenage est une ingénieuse invention, étant enfant j'ai été longtemps fascinée par celui des montres et des engrenages complexes qui semblaient être de la magie pour faire tomber une bille tout au bout de la chaîne ! Ici aussi la texture de la rouille est vraiment magistralement rendue, comme un travail d'horloger, le temps mesuré et peint avec beaucoup de poésie, grand bravo à vous Thierry, je vous souhaite une excellente après-midi ! amitiés

Cothy'Art

Bonjour, Régina. Merci pour votre compliment chaleureux et motivant. Vous dévoilez l’intérêt des engrenages, dans votre enfance, l’ingénieuse curiosité de l’enfance. Très touchant. Vous le savez surement, le plus vieux mécanisme à engrenage connu est la machine d'Anticythère, (île grecque) permettant de calculer des positions astronomiques, trouvés en 1901 dans une épave d’une galère romaine, qui a été datée comme antérieure à 87 av. J.-C. Je vous souhaite Régina une excellente journée. Amicalement,

Ajouter un commentaire