kerzanet jacques

Artiste : kerzanet jacques

Biographie de l'artiste :

Faire peinture n'a d'explication que de la faire.

Vivant dans le marais breton mais de la formule consacrée, « n'étant pas d'là », mon travail tire du marais-mer, toute la gamme insolite de ce que l'il peut saisir pour vous en restituer des moments d'impressions, pour en retranscrire des instants d'abstraction et de l'imaginaire symbolique, des précis d'art conceptuel.

Trois ans après être à proprement parler, entré dans le coloriage, je commence véritablement à aborder l'acte de peindre, à amener peu à peu sur la toile un coin secret de moi-même, sans concession, sans compromission, à poser touche après touche, tantôt sur le carton, tantôt sur la cartonnette, tantôt sur le coton, tantôt sur le papier, la pureté des transparences lumineuses du marais, la transcendance des couleurs du ciel, du wad et de la terre de marais, il importe de préciser les termes du travail effectué et celui à venir.

Pas de fausse modernité, pas de tendances d'école, pas de recherche de style, rien que lumière et transparence.

Comment comprendre cette fusion de peintre avec son milieu ?

Le marais est un paysage de grande platitude où tout est dans le ciel, où tout naît de l'horizon, où jaillit d'une scissure, la lumière qui dévore tout, la transparence qui absorbe tout.

Ce n'est plus un marais-paysage qu'il faut s'astreindre à présenter et à représenter.

C'est le marais-lumière qui mérite d'être peint, d'être dépeint et qui devient paysage.

C'est le marais-transparence qui suscite de libérer une certaine poétique des formes et qui emporte à exprimer une sorte de musicalité des couleurs.

« Ut pictura musica, ut pictura poesis », la peinture que je souhaite, secrètement vivante, reflète l'intimité totale que cette terre demande.

Cette astreinte picturale se prolonge durant les mois de février et mars au salon de l'informel organisé par Lumières de Jade. Cette participation m'a permis d'aborder les horizontalités du geste, du mouvement qui entraînent une recombinaison des formes ou aplats.
Ce travail, c'est l'apposition de signes, d'indices, de symboles et d'impressions qui me permit de construire un univers dont l'un est accompagné du poème "Au-delà désert" de Patrice Angibaud, qui fait dire à mon amie poète, Astrid Shriqui Garain que « l'artiste s'abstrait il n'exclut pas, il ne s'extériorise pas. Tout répondra en lui à une nécessité intérieure ».

Si vous êtes de passage ou proche, les quatre travaux déposés, -au-delà du désert, double horizon, confusion d'horizon, lann-,sont visibles en ce coin de finistère de vendée qu'est le Port des Brochets à Bouin (85230), au Salon Gérard Soulas au Port des Brochets, ainsi qu'en l'Agence du Crédit Agricole de Beauvoir-sur-Mer, tous les jours ouvrés de la semaine.

Un lien : http://www.youtube.com/watch?v=kK4qrOxpV0A&feature=em-upload_owner&hd=1

Site de l'artiste : http://lumieres-de-jade.over-blog.com/

Mail : Lui écrire

Portable : 0685203648

Ville : bouin

Artistes Peintures Sculptures Photos Dessins Autres Nombre Total d'œuvres
kerzanet jacques : 471 0 0 0 0 471