L'organisation des signes

L'organisaton de signes en un tout cohérent est un aspect du langage pictural . L'artiste peut suivre un ordre, déjà construit, des règles, nombre d'or, règles de la perspective, ordre tel que l'accepte une collectivité d'artistes ou la société . On parle alors par exemple de l'ordre classique, de l'ordre gothique, de l'ordre roman .

Ou bien il peut inventer, créer la règle . "créer la règle, puis suivez-là, maître mot de toute entreprise artistique ", écrivait Wagner . Il y a dans cette démarche à la fois la liberté, qui est dans la nature de l'art, et le désir d'ordre qui consiste à suivre une règle . J'appellerai l'un ou l'autre de ces ordres, l'ordre tout fait ou l'ordre que l'artiste invente, l'ordre à priori .

Mais l'ordre qui me paraît le plus intéressant, le plus riche et surtout le plus naturel, c'est celui que l'artiste suit sans essayer de le définir a priori . C'est un ordre qui peut être déjà présent dans ses esquisses ou qui peut naître du chaos après une longue trituration de la matière . Cet ordre se clarifie de tableau en tableau si bien que c'est lors d'une rétrospective qu'il apparaît le plus clairement . C'est un ordre non pas a priori, mais un ordre à découvrir .
L'art est révélation pour l'artiste de ce qu'il veut, par opposition à ce qu'il croit vouloir .